jeudi 20 juin 2013

Mordheim : petite partie hier soir

Et oui, hier soir il y avait castagne dans les rues de Mordheim !!

Sous le pâle clair de lune, une bande de fiers Elfes Noirs (moi) s'est vu affronter de vils mécréants Bretonniens (mon voisin, déjà victime de Dust Tactics). Pour se faire, j'ai ressorti mes deux plateaux de la GP de l'an dernier, auxquels j'ai adjoint deux plaques de la table modulaire GW recouverts des décors cartons de la boite de base).





Une fois le décors posé et la table bien fournie, occupons nous des listes. Mon comparse avait donc décidé de tester une liste de Bretonniens pondues par GW Espagne...Pourquoi pas, même si les couts en XP de départ étaient plutôt surprenants. Il aligna donc une force composé de 3 ploucs avec arc, d'un chevalier errant à pied (héros) et d'un super-chevalier à cheval : 250 points le lascar quand même ! Monture et armure lourde comprise mais quand même... De mon côté, un dynaste prenait la tête d'un petit groupe de chasse composé d'une sorcière, de deux spadassins et de deux corsaires. Quelques arbalètes à répétition (druchii-style oblige), une cape en peau de zob de dragon et la liste était pliée.




Ci-dessus, un fier spadassin elfe noir tend une embuscade à ce misérable cavalier Breton :)

Première fois pour moi que j'affrontais un type à cheval : moralité faut se méfier des charges !! Il galope le bougre. Mais rien d'insurmontable non plus : un bon carreau d'arbalète bien placé dans les faiblesses de l'armure et la grosse boite de conserve n'avait plus qu'a se faire ouvrir tranquillement. Idem pour son pote à pied. Définitivement à Mordheim je suis fan des tirs multiples malgré les malus (fronde ou arbalète à répet).



Les 3 affreux paysans-archers réfugiés dans le haut de la plus grande tour de la ville ne parvinrent pas à faire le moindre mal, certainement à cause des jets de D6 pourris de mon adversaire ;) Comble de la mauvaise foie, il invoqua la couleur des D6 (noirs) pour raison de sa malchance... l'important étant d'y croire, la Dame n'était pas à ses côtés un point c'est tout. De mon côté la palme de l'inutilité revient à ma sorcière (truffe parmis les truffes, pas un sort de jeté) à égalité avec un spadassin qui à cherché pendant toute la partie comment monter dans la ville-haute...le pauvre.


Avec ses 2 héros hors de combat, et un des archers sortit par un nouveau tir, la partie était pliée pour les elfes noirs. Une victoire qui ne restera pas sans vengeance et je doute que cet affront reste sans conséquences pour les défenseurs de la Dame. La prochaine fois peut être :)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire